Swallowtail Ageha

Blog créatif, vegan & japonisant

Swallowtail Ageha

Un grand voyage vers la nuit de Bi Gan

Je suis allée voir Un grand voyage vers la nuit au cinéma il y a quelques semaines, diffusé en 2D, moi qui ne m’intéresse pas vraiment au cinéma 3D j’avoue être curieuse de ce que cela aurait pu donner. J’ai cédé à ma curiosité, car on en a beaucoup parlé de ce film, on pouvait lire comme phrase d’accroche « vous n’avez jamais vu ça » ou faire référence au cinéma de Wong Kar Wai.

Je suis beaucoup moins enthousiaste car peut-être j’ai été moins réceptive à ce film et ce qu’il en dégage. J’aurais voulu être bien plus envoutée que ça, pas assez transportée bizarrement. J’ai parfois eu du mal à suivre ce rêve éveillé. Est-ce un rêve ? un souvenir ? la réalité ? Oui et non, c’est tout ça à la fois, à certains moments, impossible de savoir où se situaient les personnages. Mélancolie, nostalgie et tristesse résonnent dans ces étranges souvenirs ou rêves éveillés. Je pense qu’un second visionnage serait bien nécessaire, j’aimerais lui donner une autre chance, je suis forcément passée à côté du film.

C’est un film très sensoriel et là rien à redire, j’adore, esthétiquement parfait, l’ambiance a un coté hypnotique souvent et les sons de ce film auraient carrément pu être de l’ASMR, la pluie, les pas, le sèche cheveux, la voiture … j’y suis particulièrement attentive. Ce qui est réussi également est de nous faire entrer progressivement en même temps que les personnages au plus profond des souvenirs du personnages principal, qu’ils soient ou non réels, au fur et à mesure que la nuit tombe et fige alors le temps.

Je suis donc assez partagée sur ce film, j’aimerais le voir une deuxième fois !

One Reply to “Un grand voyage vers la nuit de Bi Gan”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
29 × 24 =