Swallowtail Ageha

Blog créatif, vegan & japonisant

Swallowtail Ageha

[Série] Kingdom Saisons 1 et 2

KingdomPour la reprise du blog, on va parler de série, et plus précisément de série asiatique, petit retour au sources puisque mon tout premier blog était un blog de critiques ciné et séries asiatiques. Et puis en cette période de confinement, on est certainement nombreux à regarder des séries et films sur des plateformes tels que Netflix, ça tombe bien, Kingdom est disponible sur cette plateforme, pour l’instant les deux saisons comportent 6 épisodes d’une durée de 40 à 60 minutes. Une 3ème saison est en cours de tournage.

Il y a quelques années je regardais beaucoup de séries asiatiques, également des sud-coréennes mais plutôt des romances, comédies et parfois aventures, mais je m’en lassais assez vite et j’avais pu à l’époque découvrir des séries coréennes qui sortent un peu du lot comme Coma une série d’horreur dans un vieil hôpital et j’aime vraiment beaucoup les séries ou même films d’horreur asiatiques ! Donc imaginez à quel point j’étais ravie de découvrir Kingdom, une série d’époque en costumes avec … des zombies ! Moi qui fuyait les films de zombies, maintenant ça me plait vraiment beaucoup (certainement grâce à Dernier Train pour Busan).

Parlons de la série, déjà j’ai adoré et j’ai beaucoup trouvé dans cette série un peu justement de Dernier Train Pour Busan : une épidémie comme déclencheur du réveil des morts, une propagation très rapide et vite incontrôlable, des zombies déchaînés, rapides et voraces, un renversement des codes classiques du genre zombie, des anti-héros, deux catégories de la population divisées et dont le fossé se creuse avec l’épidémie, un peu d’humour, et la critique de toute une société via une histoire horrifique.

Kingdom (Bae Doona)

La première saison est une réussite car elle réussi à mêler habilement film d’époque en costumes, scènes de combats au sabre, drame et horreur, les costumes et les décors sont superbes, ainsi que les paysages, une esthétique particulièrement bien travaillée et qui rend le visionnage vraiment agréable. La musique quand à elle est bien dosée surtout pour les scènes plus éprouvantes, mais pas spécialement originale non plus. On notera également quelques touches d’humour voire humour noir dans certaines scènes d’affrontement entre humains et zombies ou encore un personnage vraiment drôle dans le casting principal qui finalement a toute son importante. L’ambiance est ultra stressante car les zombies sont très rapides et agressifs, peu de temps morts dans certains épisodes, on a rarement le temps de souffler et on s’attache également vite aux personnages ce qui contribue encore plus à se soucier de leur sort et à l’ambiance stressante qui règne à chaque épisode. Bref, cette série joue parfaitement bien sur nos nerfs, c’est réussi.

Je retrouve dans cette série avec grand plaisir la grande et talentueuse Bae Doo Na qu’on ne présente plus (Air Doll, The Host, Cloud Atlas, Linda Linda Linda, The Host, A Girl At My Door …) mais un peu déçue du peu de présence à l’écran par rapport aux personnages masculins, vraiment dommage quand on sait ô combien ce personnage à toute son importance ! J’espère que cela sera corrigé dans la saison 3. Je ne connaissais pas le reste du casting et c’est un sans faute, les personnages principaux sont excellents et à noter également un rôle qui ne laisse pas indifférent pour celui de la reine (Kim Hye Jun) , une reine au bord de la folie et superbement bien interprété, un personnage qu’on pourrait bien adorer détester !

Que dire d’autre, la deuxième saison offre son lot de surprise, les pièces du puzzle se rejoignent bien, j’ai tout de même trouvé qu’il n’était pas si facile de comprendre le début de cette 2ème saison dû aux nombreux flashbacks qui sont utilisés pour expliquer comment tout à commencé, et aussi il est parfois difficile de comprendre tous les complots au vu du nombre importants de personnages, de lieux et de tous ces costumes identiques, il faut bien rester concentré, mais on fini tout de même par comprendre tout à la fin.

La fin est ouverte clairement à une saison 3, j’ai hâte de voir la suite, mais honnêtement une saison 3 sans cette fin ouverte n’aurait pas été indispensable, la série en 2 saisons seulement était déjà excellente !

(A noter que la série est troublante, car on y parle d’épidémie, pandémie, et bizzarement ça rejoints exactement l’actualité, personnellement j’y ai vu beaucoup de similitudes !).

Galerie photo Allociné

Voir la série sur Netflix

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
16 − 4 =