Swallowtail Ageha

Blog créatif, vegan & japonisant

Swallowtail Ageha

Kuzu manju à l’anko

Ce weekend c’était enfin l’occasion de tester une recette de gâteau de mon livre de Pâtisserie Japonaise de Laure Kie, comme j’avais acheté de la kuzu (fécule japonaise) en boutique bio, j’ai donc réalisé les kuzu manju, j’ai cependant remplacé la purée de fèves par de la purée de haricots azuki appelée anko car je n’avais pas de fèves. Ces petits gâteaux sont très similaires aux daifuku mochi, la différence est l’enrobage qui est fait avec de la kuzu pour le kuzu manju contre de la farine de riz gluant pour le mochi.

La liste d’ingrédients est simple : azuki et sucre pour l’anko et kuzu, sucre et eau pour l’enrobage. Ce qui est moins facile par contre c’est l’assemblage du gâteau, mais n’ayant pas l’habitude je pense qu’il faut juste prendre le coup de main et une fois qu’on a compris le « truc » ça devient plus simple ! Il faut également être patient pour faire l’anko à cause d’une cuisson très longue mais honnêtement je triche, j’utilise mon autocuiseur !

Sinon niveau goût, c’est doux et sucré, l’anko est fondant, l’enrobage de kuzu est aussi fondant, un peu gélatineux, mais pas élastique comme le mochi ou collant. Ma famille a beaucoup apprécié, certains ont même préféré le kuzu manju au daifuku mochi !

L’avantage de beaucoup de gâteaux traditionnels japonais c’est qu’ils sont 100% végétaliens !

Je publierai un article pour vous parler du livre de Laure Kie plus en détail et je ne peux que vous le recommander !

Un peu de vocabulaire japonais : anko (pâte de haricots azuki), wagashi (gâteaux traditionnels japonais), okashi (gâteaux japonais), kuzu (fécule, liant japonais), mochi (gâteau de riz gluant), daifuku mochi (mochi fourré).

One Reply to “Kuzu manju à l’anko”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 + 12 =