Swallowtail Ageha

Blog créatif, vegan & japonisant

Swallowtail Ageha
Browsing:

Catégorie : Recettes sucrées

Gomadofu salé ou sucré ?

Puisqu’il me restait de la fécule de kuzu (avec laquelle j’avais déjà réalisé une pâtisserie japonaise, le kuzu manju), j’ai préparé des gomadofu qui pourraient se définir par des flans au sésame. J’ai réalisé la recette de Cléa Cuisine qui est vraiment très simple à suivre. Il y a deux version, une au sésame noir et l’autre au sésame blond (tahin), je n’avais que du tahin j’ai donc réalisée celle-ci. Cette recette ne peut être réalisée qu’avec de la kuzu et pas une autre fécule ou gélifiant, la texture est vraiment unique ! Dommage que cette fécule coûte si chère (entre 7 et 10 euros de 70 à 120 g !). C’est donc une petite douceur à savourer de temps en temps. Ce que j’aime c’est le goût assez léger de la purée de sésame blanche et donc on peut déguster ce petit aussi bien en salé qu’en sucré, Cléa donne des exemples pour le petit déjeuner vraiment appétissant !

En salé, je l’ai servi avec un peu d’algues, du tamari et du gingembre mariné.

En sucré, je l’ai dégusté avec un peu de sirop d’érable et une noisette de purée de haricots azuki sucrée (anko) que j’avais moi-même préparée.

Tellement doux et délicieux, texture ferme, ni élastique, ni collante, ni gélatineuse, parfaite.

(suite…)


Bouchées chocolat orange crunchy

J’ai réalisé ces bouchées pour l’anniversaire d’un ami, cette recette est très rapide à préparer et généralement appréciée car ça croustille, c’est très chocolaté et c’est tout simple. L’association chocolat orange rappelle un peu les saveurs des fêtes en plus. (Je me suis basée sur la recette des roses des sables de Melle Pigut).

Cette recette peut être presque totalement zéro déchet, fait maison et bio car tous les ingrédients sont trouvables en vrac et la poudre d’orange peut être faite simple en faisant sécher les zestes d’oranges mangées au cours de la semaine (je rempli un bocal que je garde au frigo et à la fin de la semaine je les fais sécher à environ 70/80°C au four pendant 30 à 45 min, mais sur un radiateur ça fonctionne aussi, puis je réduis en poudre fine dans mon blender, je la conserve dans un pot en verre à l’abri de l’humidité et j’ai mon stock pour toute l’année).

 

(suite…)


Cake mug yaourt amande vanille

Le cake mug, ce gâteau à dévorer en solo et rapide à préparer est d’un réconfort en cette saison, indispensable !
Cette recette est sans huile et sans gluten. Le yaourt remplace à merveille l’œuf.

Vous aurez besoin de :
1 yaourt de soja nature (= 100 g)
1 c.c de purée d’amandes (blanche si possible)
1 c.s de lait d’amandes (le plus intense possible)
2 c.s de farine de millet blond
1 c.s de poudre d’amandes (blanche si possible)
1 à 2 c.s de sucre blond de canne non raffiné
Quelques pincées de vanille en poudre
1 pincée de bicarbonate de soude

La préparation :
Mélangez tous les ingrédients ensemble en commençant par les ingrédients humides puis les ingrédients secs.
Cuire 2 min environ à puissance maximale, ajuster la cuisson en fonction de la puissance de votre micro-ondes.
A déguster tiède avec un coulis de fruits ou de la confiture, et un bon petit sencha ou un thé de noël pour se mettre déjà dans l’ambiance des fêtes !
A tester : la cuisson au bain-marie.

(suite…)


Kuzu manju à l’anko

Ce weekend c’était enfin l’occasion de tester une recette de gâteau de mon livre de Pâtisserie Japonaise de Laure Kie, comme j’avais acheté de la kuzu (fécule japonaise) en boutique bio, j’ai donc réalisé les kuzu manju, j’ai cependant remplacé la purée de fèves par de la purée de haricots azuki appelée anko car je n’avais pas de fèves. Ces petits gâteaux sont très similaires aux daifuku mochi, la différence est l’enrobage qui est fait avec de la kuzu pour le kuzu manju contre de la farine de riz gluant pour le mochi.

La liste d’ingrédients est simple : azuki et sucre pour l’anko et kuzu, sucre et eau pour l’enrobage. Ce qui est moins facile par contre c’est l’assemblage du gâteau, mais n’ayant pas l’habitude je pense qu’il faut juste prendre le coup de main et une fois qu’on a compris le « truc » ça devient plus simple ! Il faut également être patient pour faire l’anko à cause d’une cuisson très longue mais honnêtement je triche, j’utilise mon autocuiseur !

(suite…)